syndrome transfuseur transfusé

Les grossesses gémellaires monochoriales (1 seul placenta pour les 2 foetus) sont des grossesses à risque. Dans 15 % des cas, le placenta n'est pas partagé équitablement entre les deux jumeaux : c'est le syndrome du transfuseur-transfusé. Comment se fait le diagnostic ? Quels sont les traitements ? Réponses. 

Le syndrome transfuseur-transfusé est une des complications les plus graves des grossesses monochoriales bi-amniotiques, mais il y a heureusement un traitement.

Le syndrome transfuseur-transfusé chez les jumeaux monochoriaux

Si 80 % des grossesses gémellaires sont bichoriales, 20 % sont donc monochoriales (1 seul placenta pour les deux foetus). Ces dernières représentent des grossesses à très hauts risquesde complications foetales : retards de croissance intra-utérinemort in utero.... Une des plus complications les plus graves est le syndrome transfuseur-transfusé chez les grossesses monochoriales bi-amniotiques (2 poches amniotiques). Ce syndrome résulte d'un déséquilibre du débit sanguin entre les circulations des jumeaux. Ce déséquilibre conduit à une altération du débit de l'un (donneur), ce qui entraîne une diminution de la diurèse avec apparition d'unoligoamnios (quantité insuffisante de liquide amniotique), alors que l'autre (receveur), en raison de l'augmentation du débit, va présenter un hydramnios (excès de volume du liquide amniotique). Le jumeau "transfusé" risque de recevoir trop de sang et de souffrir d'insuffisance cardiaque alors que le jumeau "transfuseur" peut manquer d'apport sanguin, ce qui provoque chez lui une anémieet une hypotrophie (retard de croissance).

diagnostic de syndrome transfuseur-transfusé ?

Le diagnostic repose sur :

- la mise en évidence d'une grossesse monochoriale bi-amniotique à l'échographie ;

- le foetus donneur est dans un oligoamnios (quantité insuffisante de liquide amniotique) sans vessie visible, alors que l'autre jumeau est dans un hydramnios (excès de liquide amniotique) et présente une vessie importante.

- l'examen échocardiographique peut mettre en évidence la cardiomyopathie du receveur

En revanche, les différences de taux d'hémoglobine, de périmètre abdominal, d'estimation pondérale ou de poids de naissance, critères néonataux ne sont plus exigés de nos jours, car inconstants.

 

lire la suite sur doctissimo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !


WEBSET BY LALY © copyright

 

NE PAS FAIRE DE PUBLICITE DANS LES COMMENTAIRES MERCI

Outil en ligne gratuit de création de site Internet Image hébergée par servimg.com Booste le trafic de ton site Booste le trafic de ton forum Annuaire de sites

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×